Pose de double vitrage: bonnes et mauvaises surprises

Un double vitrage est constitué de deux vitres séparées par une couche d’air immobile, appelée « lame d’air ». On le choisit souvent lors de la rénovation d’une maison, car le double vitrage offre des avantages thermiques et phoniques non négligeables.

Mais la pose de double vitrage peut néanmoins provoquer des surprises, qu’elle soit réalisée par soi-même ou par un vitrier. Il faut donc être prudent concernant les doubles vitrages.

En premier lieu, il faut bien définir le type de double vitrage nécessaire, qui correspond à ses attentes. Avant la pose, le choix du double vitrage est donc très important.

Le double vitrage se démarque tout d’abord du survitrage, qui consiste à simplement rajouter un vitrage de protection phonique et thermique par-dessus une vitre déjà installée: l’isolation thermique et sonore est bien moins performante que le double vitrage. Néanmoins, il est moins cher à poser, donc plus économique. De plus, on peut ouvrir le vitrage afin de le nettoyer, ce qui est impossible avec le double vitrage.

Il se démarque aussi du triple vitrage, qui suit le même principe que le double vitrage mais qui comporte trois couches au lieu de deux: il isole mieux mais est aussi plus lourd et nécessite des huisseries adaptées.

Lorsque l’on veut poser du double vitrage sur ses fenêtres, il faut également savoir que toutes les fenêtres ne sont pas faites pour tous les doubles vitrages existants, en particulier les fenêtres en bois, car elles peuvent être trop fines: la profondeur du châssis nécessaire à la pose de double vitrage ne sera donc pas suffisante, et trop légère par rapport au poids du double vitrage, avec pour conséquence des risques de sur-poids.

Le double vitrage asymétrique, constitué de deux vitres d’épaisseurs différentes, agit particulièrement sur l’isolation phonique grâce à son action sur les fréquences de résonance des deux vitres.

Attention donc à bien définir le type de vitre dont vous avez besoin, afin d’éviter les mauvaises surprises. La pose de double vitrage n’est par ailleurs pas sans surprises, qu’elles soient bonnes ou mauvaises.

Les avantages du double vitrage sont tout d’abord au niveau de ses capacités. Après la pose, le son est réellement diminué entre intérieur et extérieur, et la température est très bien conservée: les doubles vitrages évitent une déperdition de chaleur d’environ 40% par rapport à un vitrage simple. On observe également un gain non négligeable d’énergie, et plus de 50€ peuvent être ainsi économisés par mois par rapport à un vitrage simple, ce qui permet d’amortir sa dépense initiale à long terme. Autre bonne surprise, sous certaines conditions: la possibilité de bénéficier d’un crédit d’impôt, qui peut aller de 25% à 40%.

Mais la pose de double vitrage peut aussi réserver de nombreuses mauvaises surprises. Tout d’abord, au niveau de la pose effectuée par le vitrier, car il peut se tromper de sens pendant la pose (dans le cas du double vitrage asymétrique, l’épaisseur réservée à l’intérieur se retrouve côté extérieur), ou bien ne pas réaliser le joint correctement et laisser des traces sur l’intérieur des vitres, qui une fois posées sont impossibles à nettoyer. Avant de poser des doubles vitrages, il faut prêter attention aussi à l’esthétique que la pose va donner (rendu): des fenêtres en chêne peuvent être très belles, et les remplacer par une fenêtre en PVC, plus adaptées au double vitrage, peut se révéler très décevant.

Autre inconvénient: le double vitrage peut obstruer la lumière, la pièce sera alors moins lumineuse. Il faut alors prêter attention, avant la pose, aux indices de facteur solaire et de transmission lumineuse des doubles vitrages. Comme dit précédemment, il faut également faire attention au problème de sur-poids, mais aussi à l’humidité, inconvénient majeur de la pose de doubles vitrages. Car, même si moins de buée se forme du côté intérieur de la vitre par rapport à un vitrage simple, la condensation peut quand même entrer dans la lame d’air en chassant les gaz inertes qui y étaient contenus jusqu’alors, et provoquer alors des gouttes d’eau qui ne partent pas et créent des moisissures. Il faut donc être attentif à l’aération des murs et des doubles vitrages. Les inconvénients exposés ci-dessus sont ceux qui sont le plus susceptibles d’arriver, pour le reste, il vaut mieux contacter directement un vitrier.

La pose de double vitrage n’a donc pas toujours que des avantages, et il est recommandé de bien faire attention aux problèmes qui peuvent survenir et en parler, si besoin, à un vitrier.

2 réponses
  1. M. TROUILLAS
    M. TROUILLAS dit :

    Pouvez-vous me préciser dans le cas d’un double vitrage asymétrique quel est le verre qui doit se trouver à l’extérieur car je n’ai pu le découvrir dans votre document.
    Remerciements.
    J. TROUILLAS

  2. Vitriers Pro !
    Vitriers Pro ! dit :

    Il est vrai qu’il y a plusieurs caractéristiques à prendre en compte lorsque l’on veut faire poser du double vitrage chez soi. Ce qu’il y a de mieux, c’est de tomber sur de bons vitriers qui connaissent leur métier ! Et ne pas hésiter à leur poser des questions pour vous rassurer.

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.